Tandis que je retrouvais notre appartement, JL quittait TENERIFE mercredi matin après avoir fait un plein de  gasoil. Il n'avait pas très confiance dans celui vendu dans sa prochaine étape, et il ne faudrait pas qu'en cas de longue pétole il soit bloqué en plein milieu de l'Atlantique..... pour le coup sa patience serait mise à rude épreuve ! (la capacité du réservoir ne lui permettrait pas de faire la traversée mais de se dégager plus vite d'une mer qui deviendrait un lac)

Son arrivée au CAP VERT est prévue pour mardi matin. Il devrait y rester quelques jours avant de mettre les voiles vers FORT DE FRANCE où je le retrouverai le 24 décembre. Si les conditions météo sont bonnes sa traversée devrait lui prendre une quinzaine de jours. L'option qu'il a prise de passer par le CAP VERT lui permetra de gagner presque une semaine sur le parcours.

Nous restons en contact quotidien et grâce à ses "tvb" je suis rassurée pour la journée, parfois nous arrivons à commmuniquer par  téléphone : Il a du grand beau temps, suffisamment de vent et des nuits féériques (non pas sirènes, mais un ciel étoilé et une lune presque pleine...)